Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pereg.over-blog.com

Paris sportifs, première dose et Qadisha

20 Juin 2021 , Rédigé par Pereg

balade dans la Qadisha

balade dans la Qadisha

Dimanche soir et minuit vient de sonner à l’heure où j’écris ces premiers mots. Ce long weekend aura eu raison de mon écriture pour le meilleur assurément. En effet, après une nuit dans un couvent, après une balade dans Trablos, retour tarif à Beyrouth pour une soirée au calme sans pour autant avoir eu la possibilité de prendre le temps de poser mes mots. Même si le réveil sera tôt, je ne voulais pas déroger à ma règle d’écriture. Un article court n’en reste pas moins un article et de ce côté, j’ai toujours le plaisir d’écrire. J’ai d’ailleurs en ma compagnie mon carnet d’écriture pour clore mon périple libanais dans lequel je ne manque pas de noter à chaque fois ce qui me passe par la tête. Comme durant mes colos, ce carnet un peu spécial n’en reste pas moins un outil nécessaire et la coïncidence d’avoir fini le grand pour me permettre d’avoir celui-ci pour les derniers jours n’est vraiment pas pour me déplaire. Je n’en reviens d’ailleurs pas vraiment car il me ne me reste même pas deux semaines. Un dernier et ultime weekend, qui se passera à Beyrouth, et nulle part ailleurs.

C’est aussi pour ca que ce weekend, le pénultième, était celui qui permettait de partir, une dernière fois, dormir un peu plus loin. Il y avait une expérience dont on m’avait parlé, mais dont je ne m’étais pas réellement occupé avant de me dire qu’il serait temps de le réaliser. Aller dormir dans la Qadisha dans un refuge, autrement dit, un monastère. Car oui, dans cette superbe vallée, mon endroit favori du Liban, plutôt que de le faire simplement dans un hôtel à Bécharré, l’idée était de faire une randonnée, rejoindre un monastère, y dormir et reprendre la marche le lendemain. J’étais donc rentré en contact avec différents endroits avant d’en choisir un, Notre Dame de Qannoubine. Départ vers midi, repas et baignade à Enfeh, puis montée dans la vallée. Voiture posée à 18h, avec la confirmation que la marche sera close avant la nuit, il était temps de partir. Et faire un moment pareil, au calme, faire cette soirée non de recueillement mais de repos, était un programme pleinement alléchant, je dirai même nécessaire. La vue étant folle, ce calme plus que bienvenue permettait de prendre du recul une dernière fois sur tout le séjour que j’ai pu faire ici. Au matin, départ après la messe des nonnes, non je n’y ai pas assisté simplement attendu leur fin pour un retour vers la voiture. Une nouvelle balade dans la vallée, un monastère orthodoxe à visiter avec de jolis escaliers. Passage rapide à Trablos pour une dernière vue de la citadelle, de la foire et son vide absolu. Ce weekend au nord avant d’attaquer la dernière semaine avec les élèves, m’a permis de cocher toutes les caches de ma wish-liste, de tous les endroits que je souhaitais découvrir dans le pays. Je n’ai pas tout vu, je n’ai pas tout fais, mais je peux clairement affirmer avoir découvert le Liban du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Bien sûr Nakhoula et sa région ne me seront pas accessibles, ni la barrière de St Antoine, mais qu’importe. Ce Liban je l’aime et il me reste encore dix jours pour profiter des gens auxquels je tiens.

Ces derniers jours à la maison, je n’ai eu que deux préoccupations, la première est réalisée, la seconde sera peut-être plus compliquée, mon vaccin et ma moto. Je m’étais enregistré sur Covax, et c’était forcément délicat de voir comment les choses évolueraient mais j’étais bien déterminé à prendre ma première dose ici, pour avoir la possibilité de faire la seconde en France et surtout éviter si possible, les trois semaines de quarantaine en arrivant au Vietnam. On m’a dit de me présenter le 16 juin à l’hôpital Rafic Hariri au Sud de la ville avant midi. Il n’était pas 9h que j’étais sur place et j’ai eu le droit à ma dose d’Astrazénéka. Mais quoi ? Tu as fait une dose de ce vaccin alors qu’en France il te serait interdit ??? Oui je sais, mais c’était le seul que l’on me proposait ici. Déjà, je m’en sentais soulagé. Je l’étais moins le soir par la puissance de la réaction au remède. 24 heures intenses ont suivi, entre fatigue violente, fièvre, tête qui tourne et plus encore, j’étais mis ko. Mais depuis, j’en suis surtout soulagé car j’envisage la suite avec confiance. Si je peux faire la seconde avant le 8 juillet, je pourrais donc être le 22 officiellement déclaré immunisé et donc envisagé plus sereinement la découverte du Vietnam à suivre. Tout peut encore changé, mais une semaine en chambre d’hôtel ce n’est pas la même chose, financièrement bien-sûr, mais moralement surtout. On verra, le mantra libanais me reste.

Ces jours-ci, l’euro2020 de football reste l’évènement le plus important que j’ai envie de suivre au quotidien, sportivement d’abord car les matchs peuvent être intéressants, et le sommet France-Allemagne a été un match magnifique à vivre au pub. Une régalade collective, de force, de sérénité contre une équipe qui nous réussit plutôt bien, mais qui a permis de tester aussi la qualité de ces 26 bleus. Depuis la France a fait un nul contre la Hongrie et bien qu’elle a son destin entre les mains, n’est pas garantie d’une suite de tournoi plus facile. Pour pimenter mon suivi de cette compétition, je me suis mis à parier sur les matchs, ce qui m’a plutôt réussi d’ailleurs globalement, mais j’en reviens à présent à privilégier l’équipe qui me rapportera, non pas celle que j’ai envie de voir gagner. Du coup, je peux faire choux-blanc, comme avec les bleus. Les italiens m’ont bien aidé, j’ai été impressionné par leurs qualités collectives, mais seront-ils au rendez-vous en élimination directe ? Nous le verrons bientôt. Ce petit ajout, pourra se faire à nouveau sur des compétitions bien particulières, mais avec parcimonie, car ça reste de l’argent.

J’ai fini ma première page et je commence à bailler à m’en décrocher les canines… J’ai regardé le score désastreux de l’abstention aux élections du jour, de voir la Bretagne plutôt coloriée en rose me fait plaisir, le national ne m’intéresse pas. Les Suns semblent se diriger vers le match 1, et moi vers le sommeil. A bientôt

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article